Un emploi dans la com’ ?

Vous cherchez un emploi ou un stage dans les relations press eou la communication ? Visitez le site de notre partenaire Emploisdanslacom.com

Archive pour décembre, 2003

Des prix pour les meilleures agences 2003

Le 18 décembre dernier ont été décernés les Grand Prix des Agences de l’Année. Cet évènement récompense les meilleures agences de communication de France sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la communication. Rumeur Publique a été élue « Agence de Relations Publiques de l’Année » pour la deuxième fois en trois ans. Dans la catégorie « groupe de communication », c’est l’agence Euro RSCG qui a été primée. GRRREY ! a, quant-à-elle, reçu le prix de la « Jeune Agence de l’Année 2003 ».

 

V.D

Déclaration de Bologne : quel avenir pour les SIC ?

Uniformiser l’enseignement supérieur d’ici 2010 : c’est l’objectif que se sont donnés 25 pays européens. En rédigeant la Déclaration de Bologne en 1999, les ministres européens de l’éducation espèrent réduire l’énorme diversité des structures, des formations et des diplômes. En pratique, l’un des effets de cette réforme sera l’abolition de la distinction entre enseignement supérieur et enseignement universitaire, une distinction qui existe notamment en Belgique, et que l’on caractérise souvent par la différence entre pratique et théorie, pensée instrumentale et pensée savante.

 

Professionnaliser les études et rendre ainsi les étudiants directement disponibles sur le marché du travail : le défi n’est pas sans poser de problèmes et beaucoup craignent la privatisation et la libéralisation d’un domaine jusqu’à présent démocratique et de libre accès. C’est le cas d’Yves Winkin, qui a sorti en octobre dernier « La communication n’est pas une marchandise » par crainte d’une marchandisation des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC). Cette discipline est, pour Yves Winkin, fortement exposée. « Les SIC viennent en partie du monde de l’entreprise à laquelle elles ont toujours fourni des cadres, en particulier en matière de relations publiques (…) Lorsqu’il s’agira de faire passer les universités du « Mode 1 » au « Mode 2 », les ex-relations publiques ne seront-elles pas un des premiers domaines où la pensée experte et consultante issue de l’entreprise pourra aisément se substituer à la pensée savante issue de l’université ? ». En moins d’une centaine de pages, l’auteur illustre (avec l’exemple des Etats-Unis notamment) ses craintes de voir les relations publiques, et d’une manière générale les études en communication et information, s’éloigner de cet enseignement de réflexion et se rapprocher d’une vision instrumentalisante.

Après un retour sur l’histoire des études en communication en France et en Belgique, Yves Winkin propose une voie alternative : l’anthropologie de la communication. Il explique : « un terrain ethnographique est selon moi le meilleur stage professionnel que l’on puisse offrir à des étudiants en communication ». Cette discipline, même si l’auteur reste très réaliste sur cette alternative, permettrait, selon lui, d’aborder autrement les relations publiques.

Véronique Durant


« La communication n’est pas une marchandise
Résister à l’agenda de Bologne »
Editions Labor/Espace de Libertés

 

Dans la peau d’un journaliste, le temps d’un journal Ephémère…

« MCC Conseil & Communication veut renouveller l’esprit des RP. L’agence, qui se positionne sur la communication institutionnelle des entreprises, a innové ces dernières semaines en organisant une exposition, « l’entreprise vue par… », et en lançant un journal, véritable alternative au communiqué de presse traditionnel. Marie-Céline Terré, directrice de MCC Conseil & Communication, nous présente sa vision des relations presse au travers de ces deux évènements.

 

Pourquoi avoir organisé cette exposition le 5 décembre dernier ? Quel était votre objectif ?
Nous avons voulu mettre en lumière les gens avec qui on travaille. Nous sommes trois dans l’agence, mais nous travaillons avec toute une palette d’artistes qui restent trop souvent dans l’ombre. Nous avons donc présenté 9 artistes à nos clients et journalistes présents qui ont trouvé l’idée originale. Ils ont apprécié qu’une agence ose mettre en avant ces gens qui ont du talent. Trop souvent, les clients nous achètent pour nos RP. Nous voulions donc présenter l’agence différemment car la brochure ne rentre pas dans l’esprit de MCC Conseil & Communication.

Est-ce aussi la raison pour laquelle vous avez lancé le journal « Ephémère » ?
« Ephémère » est un test pour renouveller la manière dont nous nous adressons aux journalistes. C’est un mode d’entrée différent. Créer ce journal était une manière de les aborder (en se mettant dans leur peau) tout en comprenant leurs contraintes. Ce journal est une présentation d’un autre point de vue sur nos clients et présente les différentes thématiques dont MCC Conseil & Communication traite : communication, entreprise, ressources humaines et carrières. Nous faisons intervenir des experts sur différents sujets : la communication de marque, la femme dans l’entreprise, l’apparence, les rapports entre journalistes et attachés de presse,… Le tout agrémenté par des sujets plus rigolos comme des tests ou le roman-photo de l’agence. Si l’engouement pour ce journal se fait sentir, nous essayerons de convaincre nos clients de procéder de cette manière. Mais pour le moment, nous n’avons pris aucun risque : le journal s’appelle « Ephémère ».

Comment peut-on se le procurer ?
Nous le distribuons au médias et journalistes. Mais ceux qui le désirent peuvent nous faire une demande par email. Nous leur enverrons le journal.

Véronique Durant

En savoir plus :

Visiter le site de l’agence

Contact :
[email protected]  

 

A.Come : proximité et convivialité

Aurélie Rigaud a lancé son agence A.Come à Strasbourg il y a quelques années, six mois seulement après avoir décroché son diplôme. Des ambitions, elle en a, même si l’agence ne tend pas à se tourner vers la communication d’entreprise ou à agrandir son équipe. Les maîtres-mots d’Aurélie Rigaud : liberté, convivialité, proximité. Entretien.

Aurélie Rigaud, pouvez-vous nous retracer le parcours de la création de A.Come ?
L’agence est née en mars 1999 de manière tout à fait spontanée et sans anticipation. Je suis diplômée depuis juillet 98, et j’ai commencé toute seule, comme indépendante. L’agence est une S.A.R.L depuis septembre 2001. Aujourd’hui nous sommes deux à travailler à temps plein et nous avons une extra qui nous aide en période de grosse crise. Il est évident que chez nous, les 35 heures n’existent pas. Nous travaillons énormément, mais j’ai l’amour du métier.

Quelles sont les activités de l’agence et les domaines que vous couvrez ?
Si la plupart de nos clients font partie des domaines culturels (musique, théâtre,…), nous sommes aussi actifs dans d’autres domaines comme le sport ou la gastronomie. Mais je sors d’un cocon familial culturel. Je me sens vraiment bien dans ce milieu et j’ai l’impression qu’on y apprend beaucoup. Ce sont ces deux passions, la communication et la culture, qui m’ont poussée à créer A.Come. Nous faisons très peu de communication évènementielle car Strasbourg compte beaucoup d’agences qui travaillent sur ce terrain, ce qui n’est pas le cas des relations presse.

Quelles sont vos ambitions ?
Nous n’avons pas la volonté de se tourner vers la communication d’entreprise ou économique, même si nous avons quelques clients dans ces domaines là. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas de volonté, sinon je ne serais pas arrivée où j’en suis aujourd’hui. Mais A.Come ne tend pas à devenir une grosse agence. Je veux garder le côté convivial et humain que nous avons au sein de l’agence. Notre ambition est qu’A.Come devienne l’agence de proximité à Strasbourg.

 

 

En savoir plus :
Visiter le site de A.Come

 

Un nouveau budget pour Point Virgule

Compagnie Tertiaire, acteur global de l’environnement d’entreprise, confie ses relations presse à l’agence Point Virgule. Compagnie Tertiaire accompagne les entreprises dans la recherche et la gestion de leur implantations immobilières et des espaces de travail.

V.D

 

Un nouveau client pour MBU Conseil

MBU Conseil, agence de communication globale, assurera la gestion des relations presse et des relations publiques de Coaching & Performance. Coaching & Performance est spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants et des managers.

V.D

Deux nouveaux budgets pour L2A PR

L2A PR, agence de communication spécialisée en relations presse, relations publiques et contenu rédactionnel, a deux nouveaux clients : Netinthecity.com, un site Internet de rencontres, et ACA Consulting, une société de conseil spécialisée en finance quantitative. L’agence prendra en charge leurs relations presse et aura pour mission la visibilité médiatique de ces deux sociétés.

V.D

Clipping propose le Livre Blanc « La Nouvelle Dynamique des relations Presse »

Clipping, agence de relations presse, a édite l’année dernière le Livre Blanc « La Nouvelle Dynamique des Relations Presse « . Ce Livre Blanc est l’occasion pour l’agence de faire le point sur le métier des relations presse. Il est disponible sur demande sur le site de l’agence.

 

V.D

En savoir plus :
Visiter le site de Clipping

 

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!