Un emploi dans la com’ ?

Vous cherchez un emploi ou un stage dans les relations press eou la communication ? Visitez le site de notre partenaire Emploisdanslacom.com

Archive pour octobre, 2007

Trois nouveaux clients chez Beau Fixe

Beau Fixe Public Relations est fier d’accueillir plusieurs nouveaux clients : Val’Hor, Le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi,Teksid Aluminum.

VAL’HOR : à l’issue d’une compétition, Beau Fixe a été retenue par l’interprofession Val’Hor – Organisation interprofessionnelle reconnue par l’Etat pour la valorisation des produits et des métiers de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage – pour construire leur programme annuel de Relations Presse. Beau Fixe développera plusieurs actions simultanées visant à inscrire les arbres, plantes et fleurs dans les tendances sociétales (pour faire évoluer le discours actuel dans les médias grand public) et promouvoir la profession et ses acteurs (pour valoriser les professionnels et leurs savoir-faire dans la presse plus spécialisée).

Le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi : Beau Fixe a été retenue par le Minefe pour des missions de conseil et d’accompagnement de son Service de la Communication.

Teksid Aluminum : Beau Fixe accompagne le fabricant indépendant de pièces moteur en aluminium et en acier spécial destinées au secteur automobile dans la communication autour de la cession de ses sites français au holding industriel allemand BAVARIA Industriekapital AG.

 

Plus d’infos : 
Beau Fixe, entrepreneur en relations et influences Créée en 1988, Beau Fixe est une agence de communication corporate, relations publiques et relations presse, membre du réseau IPREX et du Syntec RP. L’agence Beau Fixe dispose d’une expérience de plus de 18 ans dans le secteur de la grande consommation, au travers de nombreuses missions de conseil en communication menées pour des leaders sur divers domaines d’activités (agro-alimentaire, santé, nutrition, équipement de la maison, industrie, finance …). www.beaufixerp.com

[Communiqué Beau Fixe]

Elektron Relations Presse remporte trois nouveaux clients

L’agence de RP Elektron annonce le gain de trois nouveaux clients. Suite à l’rrivée de ces nouveaux budgets, Elektron étoffe son équipe et annonce le recrutement d’un nouvel attaché de presse. « Nous prolongeons notre développement dans le IT BtoB et accroissons notre présence sur le plan BtoC avec l’arrivée de nouveaux clients grand public. Ces derniers mois, 80% de la presse papier spécialisée dans l’informatique a disparue. C’est un fait qu’il fallait malheureusement prévoir. Aujourd’hui l’activité RP liée au secteur des nouvelles technologies et plus important que jamais. Cependant, les cibles presse de ce secteur évoluent. Le web et la presse entreprise sont désormais des cibles privilégiées, » explique Paul Gillet, Directeur associé, Elektron Relations Presse.

 

« Une agence de RP IT doit dès à présent être en mesure d’adresser ces nouvelles cibles presse pour ses clients. Elektron tient sa particularité de viser depuis sa fondation cette objectif de communication. Nous entendons très clairement capitaliser sur cette spécificité pour accroître notre présence sur le marché et à très court terme créer la différence face à nos concurrents, » ajoute Paul Gillet.

 

Fine Art TV

 

Fine Art TV est la première chaîne thématique dédiée aux arts visuels, un nouveau média dédié au monde de l’image et au domaine artistique en général. Chaque semaine cette chaîne d’un nouveau genre a pour ambition de vous faire partager le meilleur des courants artistiques contemporain à travers un contenu exclusif : des articles de fonds, des porte folios d’images, des films. FineArtTv compte plus d’une dizaine de collaborateurs de haut niveau, issus de cultures différentes et basés en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Parcourant le monde pour vous faire découvrir l’essentiel de l’image et de l’art, nos collaborateurs, publicitaires, théoriciens de la photographie et de l’art, ont en commun la passion de la création.

 

Symbiofi

 

Créée en 2006 par Yvon MOUSTER, SYMBIOFI développe des solutions de psycho-éducation du stress, multimédias, interactives, didactiques et accessibles aux professionnels comme aux particuliers. Pour combattre et prévenir le stress et l’anxiété, les avancées technologiques de SYMBIOFI ouvrent des perspectives novatrices d’aide et d’accompagnement aux thérapies de base dans les domaines de la santé, le monde du travail et le sport. 
SYMBIOFI collabore activement avec la recherche publique biomédicale française. Les applications de pointe développées par SYMBIOFI sont validées par des médecins reconnus et peuvent être issues de brevets hospitaliers.

 

Immersion

 

Depuis 1994, Immersion commercialise une gamme complète de produits dédiés à la réalité virtuelle et la simulation visuelle. Pour optimiser leur intégration au sein d’environnements spécifiques, la société met en place des protocoles d’intervention rigoureux : organisation d’une veille technologique permanente ; partenariat privilégié avec les plus grandes marques de matériels, logiciels et périphériques ; offre de prestation globale déclinable selon la nature des attentes ; implication dans les démonstrations, l’installation, la maintenance et la formation. C’est l’ensemble de ces savoir-faire qui lui vaut aujourd’hui la reconnaissance de grands groupes industriels.

 

Plus d’infos : 
www.elektron-presse.com

[Communiqué Elektron]

Parme communication propose une formation pour gérer le stress…

Parme Communication, agence de relations presse, marketing et communication, et le coach Bernard Ortega, spécialiste de la communication comportementale, metteur en scène et comédien depuis près de 20 ans, lancent la formation «Gérez et anticipez le stress» afin de dénouer les crises internes et externes.

L’importance pour les entreprises aujourd’hui, d’aller vers des formations d’anticipation et de gestion du stress
Culture de l’urgence accentuée par l’informatisation et les nouvelles technologies, polyvalence accrue, non-reconnaissance du travail fourni, horaires flexibles, réduction d’effectifs, réorganisation incessante, les causes de tensions et de stress en entreprise sont nombreuses.
La qualité des relations humaines est à la source même du rendement, dans toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Si l’un des rôles des directions des ressources humaines est d’optimiser la productivité de l’entreprise, cela doit passer aujourd’hui par l’anticipation et la gestion du stress des cadres et des salariés.

Bernard Ortega, spécialiste de la communication comportementale, coach, metteur en scène et comédien depuis près de 20 ans, apporte à cette formation les techniques du théâtre et du cinéma qu’il a su adapter avec succès au monde de la communication en entreprise. La pratique des Arts Martiaux (Aïkido) pendant plusieurs années et la philosophie qui y est associée lui permettent également de travailler sur le mental, l’antistress et les énergies.

La formation « Gérez et anticipez le stress » est un véritable sas de décompression pour le participant, qui apprendra les techniques de détente profonde lui permettant de gérer durablement les tensions et le stress.

Format
La formation « Gérez et anticipez le stress » est une formation intra-entreprise de 5 à 8 participants maximum, sur deux jours et demi.

Programme basé sur 5 axes :
– check up complet « s’observer et comprendre »,
– exercices sur l’énergie et l’équilibre du corps,
– développement du calme mental,
– jeux de rôles (théâtral),
– et travail sur les techniques comportementales de la communication orale.

Lieu – Toussacq (77)
Organisé en Seine et Marne, à 1 h de Paris, ce résidentiel assure aux participants les conditions idéales d’écoute, de réceptivité et de concentration nécessaires à son efficacité. Grange aménagée et équipée en salle de séminaire, ferme et agriculture bio sur place, chevaux, finesse des repas, font de cet espace un endroit idéal pour changer son environnement : condition indispensable à l’étendue de ce programme.

La formation « Gérez et anticipez le stress » conçue et animée par Bernard Ortega est commercialisée par l’agence Parme Communication.

Des ministres, des dirigeants de grands groupes industriels, des chefs d’entreprises, des DRH et bien d’autres issus de sociétés prestigieuses comme Canal +, la CCIP, Danone, Danzas, Gras Savoye, Gillette, Optical Grand Vision, Otis, Point P, Remy Cointreau, Saint-Gobain, Sita, Suez, Salmson, Total… font confiance à Bernard Ortega.

Plus d’infos : 
http://www.parmecommunication.com

[Communiqué Parme Communication]

L’UDA présente son étude sur la rémunération des agences

L’UDA présentait ce 15 octobre, les résultats de l’enquête sur la rémunération des agences-conseils et des agences médias, intitulée « Rémunérer ses agences ». Sujet de préoccupation majeur pour les annonceurs et leurs conseils, la rémunération est un élément capital de la relation annonceur/agence, qui conditionne l’équilibre économique des entreprises du secteur. En donnant un éclairage complet et actualisé sur les méthodes de rémunération des agences, cette étude décrypte l’évolution des différents modes de rémunération. En confrontant les pratiques françaises de 2006 aux observations de 2000 et aux pratiques britanniques, elle constitue un outil de benchmarking indispensable. 

Les principaux enseignements pour les agences-conseils

* Le niveau moyen de rémunération en baisse.

Le niveau moyen de rémunération sur le net médias est de 9 % en 2006. Il enregistre un repli de 1,2 point par rapport à 2000, comparable à celui relevé en Grande-Bretagne.

* Les honoraires gagnent du terrain et deviennent le mode de rémunération dominant (plus de50 % des contrats), mais la commission résiste. Ceci différencie la France de la Grande-Bretagne où la commission est désormais marginale.
* L’intéressement est utilisé dans 41 % (2 fois plus qu’en 2000) des contrats en France (56 % en GB) et l’est d’autant plus que le budget géré est important. Il est gage de partenariat entre l’annonceur et l’agence (les annonceurs considèrent qu’ils peuvent alors partager les risques avec l’agence).
* Confirmation de la sophistication de l’utilisation de l’intéressement, il repose désormais sur 2 ou 3 catégories de critères (performance de l’agence, de la publicité ou de l’annonceur).
* Seuls 36 % des contrats font l’objet d’une intervention de la direction des achats de l’annonceur alors que c’est le cas pour 71 % des contrats britanniques.
* 70 % des annonceurs se disent concernés par la rentabilité de leur agence, confirmant ainsi qu’elle constitue pour eux une réelle préoccupation. Pour autant, et contrairement aux annonceurs britanniques, les annonceurs français sont peu nombreux à connaître le profit réalisé par leur agence sur leur compte.

 

« Plus de transparence, considérer l’intéressement comme une démarche gagnant-gagnant, garantir une cohérence entre niveaux de rémunération et niveaux de services/expertise/implication… sont les conditions d’une relation annonceur/agence équlibrée et efficace » déclare Gérard Noël, vice-président directeur général de l’UDA. 

Les principaux enseignements pour les agences médias

* Des niveaux de rémunération stables par rapport à 2000 avec un taux moyen de 3,1 % sur le net médias en 2006. En Grande-Bretagne, on observe un niveau moyen de rémunération identique.
* Une diversification des services des agences médias auxquelles sont confiées un nombre croissant de missions hors du cadre des prestations médias courantes.
* La commission reste le principal mode de rémunération (3/4 des contrats), mais elle est en recul sensible. La tendance est la même en GB, mais la commission est devenue minoritaire.
* L’intéressement est désormais présent dans près de la moitié des contrats : c’est moins qu’en GB, mais 2 fois plus qu’en 2000.
* L’intéressement est essentiellement basé sur des critères liés à l’achat d’espace.
* Seuls 39 % des contrats font l’objet d’une intervention de la direction des achats de l’annonceur.

Plus sur l’étude

Il s’agit d’une étude réalisée par l’UDA avec la collaboration de l’Advertising Research Consortium (ARC). Sur souscription, elle est en vente au prix de 650 € HT.

Réalisée en 2006 par l’ARC auprès des annonceurs français sur le même questionnaire que la précédente, conduite en 2000. Un protocole international a été retenu pour permettre des comparaisons avec les tendances à l’étranger. L’échantillon (20 % des investissements médias français), est représentatif des niveaux et modes de rémunération pratiqués en France. 

L’Union des annonceurs pour mémoire

L’Union des annonceurs (UDA) est une association qui rassemble plus de trois cents entreprises adhérentes, de toutes tailles, de tous statuts et de tous secteurs. Elle compte plus de 3 500 correspondants réguliers et partenaires privilégiés au sein de ces entreprises. L’UDA a pour missions de promouvoir les intérêts et de faire valoir les positions des annonceurs auprès de leurs interlocuteurs professionnels et leur environnement économique, social et politique français et européen, mais aussi de permettre à ses adhérents d’optimiser, en efficacité et en coût, leurs investissements en communication, enfin d’élaborer et de promouvoir des pratiques loyales et éthiques pour une communication responsable. L’UDA est présidée par Pierre Bardon (SFR). Gérard Noël en est le vice-président directeur général.

 

Plus d’infos : 
www.uda.fr

[Communiqué UDA]

 

L’agence Fabienne Hervé remporte Phildar

D’après l’Observatoire de la Franchise, Phildar choisit Fabienne Hervé Conseil pour ses relations presse. Fort d’un réseau de 600 magasins en France et en Belgique dont 520 en franchise et 80 succursales, et bénéficiant également d’une forte présence à l’international grâce à un réseau de distributeurs au Canada, en Asie et en Europe du Nord, Phildar poursuit son développement avec de nouveaux partenaires franchisés ou affiliés.

Le Cercle des DirCom du Grand Est fête ses trois ans

Le mois dernier, le Cercle des DirCom du Grand Est, célébrait ses 3 ans d’existence. Créé en septembre 2004, sous l’impulsion de Jean-Luc Kopp, PDG de l’agence de Communication Eurostratège, le Cercle affiche une position de référence dans l’univers de la communication et du Marketing. Présidée par M. René Eckhardt, fondateur du Marketing Club d’Alsace en 1988, l’association est une agora d’échanges et d’informations dont la vocation première est d’élargir les savoirs faire et d’établir des synergies entre les acteurs de la profession. Elle réunit les principaux décideurs marketing et communication des entreprises, des institutions et des collectivités locales d’Alsace, de Lorraine, de Bourgogne, de Champagne-Ardenne et de Franche-Comté.

Lors de sa création, le Cercle comprenait 90 membres. A ce jour, il suscite l’intérêt de 180 professionnels. En 3 années d’activité, l’association a organisé 12 rencontres thématiques et 36 ateliers d’informations dédiés aux récents concepts et aux techniques émergentes de la communication et de la publicité.

Pour célébrer dignement ce succès, le Cercle convie le 25 octobre 2007, l’ensemble des membres à un dîner de gala. L’occasion également de remettre aux adhérents le dernier numéro de Tam-Tam, magazine trimestriel créé par le Cercle et plébiscité par la profession. Publié à 3000 exemplaires dans le Grand Est, le support arbore cette année une nouvelle maquette, en privilégiant un ton plus satirique et incisif. Le succès est au rendez-vous. La rédaction du magazine achève son 10e numéro. 

Les projets du Cercle …

Le Cercle soutient l’association « médecins de l’imaginaire »

Le Cercle des Dircom, par l’intermédiaire du magazine Tam Tam, a décidé de soutenir les « médecins de l’imaginaire ». L’association vient en aide aux enfants et adolescents hospitalisés pour maladie grave en leur proposant des pratiques artistiques créatives par l’Art Thérapie. Une partie des bénéfices de la vente d’espaces publicitaires dans les numéros 10, 11 et 12 de Tam Tam, sera reversée à l’association lors de la soirée anniversaire du 25 octobre.

Création du « Cercle des Créatifs du Grand Est »

Toujours dans le même esprit, le Cercle offre l’opportunité aux professionnels de la Com de découvrir de jeunes talents créatifs. Baptisé « Cercle des Créatifs du Grand Est », il aura pour objectif d’associer des entreprises et leurs projets aux recherches menées par des étudiants des écoles d’art ou des sections Photographie, Arts Graphiques, Video, Design…Ce partenariat se déroulera sous forme de concours annuel par discipline1

Plus d’infos : 
03 88 15 52 59

[Communiqué Cercle des DirCom du Grand Est]

Le Cercle des DirCom du Grand Est fête ses trois ans

Le mois dernier, le Cercle des DirCom du Grand Est, célébrait ses 3 ans d’existence. Créé en septembre 2004, sous l’impulsion de Jean-Luc Kopp, PDG de l’agence de Communication Eurostratège, le Cercle affiche une position de référence dans l’univers de la communication et du Marketing. Présidée par M. René Eckhardt, fondateur du Marketing Club d’Alsace en 1988, l’association est une agora d’échanges et d’informations dont la vocation première est d’élargir les savoirs faire et d’établir des synergies entre les acteurs de la profession. Elle réunit les principaux décideurs marketing et communication des entreprises, des institutions et des collectivités locales d’Alsace, de Lorraine, de Bourgogne, de Champagne-Ardenne et de Franche-Comté.

Lors de sa création, le Cercle comprenait 90 membres. A ce jour, il suscite l’intérêt de 180 professionnels. En 3 années d’activité, l’association a organisé 12 rencontres thématiques et 36 ateliers d’informations dédiés aux récents concepts et aux techniques émergentes de la communication et de la publicité.

Pour célébrer dignement ce succès, le Cercle convie le 25 octobre 2007, l’ensemble des membres à un dîner de gala. L’occasion également de remettre aux adhérents le dernier numéro de Tam-Tam, magazine trimestriel créé par le Cercle et plébiscité par la profession. Publié à 3000 exemplaires dans le Grand Est, le support arbore cette année une nouvelle maquette, en privilégiant un ton plus satirique et incisif. Le succès est au rendez-vous. La rédaction du magazine achève son 10e numéro. 

Les projets du Cercle …

Le Cercle soutient l’association « médecins de l’imaginaire »

Le Cercle des Dircom, par l’intermédiaire du magazine Tam Tam, a décidé de soutenir les « médecins de l’imaginaire ». L’association vient en aide aux enfants et adolescents hospitalisés pour maladie grave en leur proposant des pratiques artistiques créatives par l’Art Thérapie. Une partie des bénéfices de la vente d’espaces publicitaires dans les numéros 10, 11 et 12 de Tam Tam, sera reversée à l’association lors de la soirée anniversaire du 25 octobre.

Création du « Cercle des Créatifs du Grand Est »

Toujours dans le même esprit, le Cercle offre l’opportunité aux professionnels de la Com de découvrir de jeunes talents créatifs. Baptisé « Cercle des Créatifs du Grand Est », il aura pour objectif d’associer des entreprises et leurs projets aux recherches menées par des étudiants des écoles d’art ou des sections Photographie, Arts Graphiques, Video, Design…Ce partenariat se déroulera sous forme de concours annuel par discipline1

Plus d’infos : 
03 88 15 52 59

[Communiqué Cercle des DirCom du Grand Est]

Thierry Garnier réélu président de l’AFCI

L’Afci réunit plus de 350 professionnels de la communication et capitalise 18 années de réflexion sur des thèmes liés à la communication des entreprises : l’Afci est la référence en communication interne. Mardi 16 octobre dernier, l’Afci a élu un nouveau Conseil d’Administration pour l’année 2007/2008. Ce dernier a nommé Thierry Garnier à la présidence de l’association pour la cinquième année consécutive.

Thierry Garnier a été reconduit à l’unanimité comme Président pour une période d’un an. A 42 ans, il bénéficie d’une expérience de plus de quinze ans dans le domaine de la communication interne, tant comme professionnel en entreprise que conseil. Thierry Garnier est aujourd’hui responsable de la communication interne de Renault Trucks, filiale du groupe Volvo. Il est administrateur de l’Afci depuis plusieurs années.

Le Conseil d’Administration de l’Afci a réélu Marc Specque, responsable de la communication interne de Shell en tant que vice-président de l’Afci et Guillaume Aper, responsable de la communication interne de JC Decaux en tant que secrétaire général. Valérie Perruchot-Garcia, directeur communication interne Saint-Gobain et directeur de la Communication du pôle Matériaux Haute Performance a été élue vice-présidente et Françoise Plet-Servant, chef du Pôle communication institutionnelle et interne de l’INRAP a été élue trésorière.

L’Afci, une certaine idée de la communication

Les organisations se complexifient, les changements s’accélèrent, les outils d’information accroissent la rapidité des échanges, les attentes des salariés évoluent, l’entreprise se trouve confrontées à de nouveaux acteurs… Pourquoi et comment dans ce contexte la communication des organisations est-elle interpellée ?
Thierry Garnier, président de l’Afci, constate : « La performance d’une organisation est profondément liée à la qualité des relations qui s’établissent en son sein, avec ses partenaires et ses parties prenantes. A l’Afci, nous croyons qu’une communication cherchant à favoriser des relations de coopération équilibrées permet aux salariés, aux dirigeants et à l’ensemble des acteurs de l’environnement d’une organisation, de partager durablement des objectifs communs.

Pour y parvenir, la fonction communication doit écouter le corps social, favoriser la circulation de l’information, développer le débat et l’expression des salariés, conseiller le management sur sa communication et développer la dynamique collective.

C’est ainsi que l’Afci conçoit et veut promouvoir la communication au cœur des organisations ».

L’Assemblée générale a élu un conseil d’administration composé de 19 administrateurs :

* Guillaume Aper responsable de la communication interne, JCDecaux
* Emmanuelle Bravard, responsable communication interne, ONERA
* Ana Busto, responsable communication interne, Groupe STERIA
* Eric Chaumeau, directeur de la communication interne, La Française des Jeux
* Denise-Anne Clavilier, responsable quotidien d’information, CNES, nouvel administrateur
* Emmanuel Ducasse, secrétaire général, Fatton
* Pascale Dumon-Poiret, directeur de la communication interne internationale, Technip
* Frank Farnel, directeur communication et affaires publiques Europe/Asie, GE Energy
* Patrick Féminier, directeur associé, INVESCOMM
* Thierry Garnier, responsable communication, Renault Trucks
* Jean Hansmaennel, directeur de la communication, Brasseries Kronenbourg
* Claire Leblanc, adjoint au chef de département de la communication, ONF
* Pascal Moisy, responsable projets communication interne, Nestlé France
* Catherine Petithomme, consultante indépendante
* Valérie Perruchot Garcia, directeur communication interne Saint-Gobain et directeur de la Communication du pôle Matériaux Haute Performance
* Françoise Plet-Servant, chef du Pôle communication institutionnelle et interne, INRAP
* Jean Rancoule, directeur de la communication interne, Safran
* Marc Specque, responsable communication interne, Société des Pétroles Shell
* Martine Uzan, responsable communication, Givaudan

Deux membres d’honneur :

* Robert de Baker, conseil en communication
* Pierre Labasse, conseil en communication et enseignant, président d’honneur

 

[Communiqué AFCI]

 

IDactis confie ses relations presse à l’agence Parme Communication

Parme Communication, agence de relations presse, marketing et communication annonce qu’elle vient d’être choisie par IDactis, pour gérer ses relations presse. IDactis est un éditeur innovant de solutions d’identification sécurisée au niveau du poste de travail. Par leur simplicité de mise en œuvre, les solutions IDactis s’adaptent à tous les besoins de eSSO (Signature Unifiée pour les infrastructures d’entreprise), sans incidence sur l’infrastructure de sécurité existante. Déployée notamment sur les postes de travail Windows et administrable à distance, les solutions d’IDactis gèrent de façon transparente toutes les identités réseau et système des utilisateurs. Celles-ci sont stockées sur une carte à puce protégée par un code PIN ou par un système d’identification biométrique. Créée en 2005, IDactis compte déjà des références prestigieuses.

Parme Communication a pour mission de positionner IDactis, au travers d’un programme de relations presse, comme l’expert en solution de Single Sign On et de biométrie permettant aux organisations de résoudre leur problématique de mots de passe.

IDactis a confié sa communication presse à Parme Communication en raison de son expertise des nouvelles technologies et de son expérience dans le domaine de la sécurité informatique.

 

Plus d’infos : 
Pour de plus amples informations : www.idactis.com

[Communiqué Parme Communication]

Peggy Nahmany rejoint Publicis Groupe comme Directeur de la Communication Externe

Peggy Nahmany est nommée Directeur de la Communication Externe de Publicis Groupe. Forte d’une solide expérience dans la communication, Peggy aura entre autres comme responsabilité les relations avec les medias en France et à l’international. Sa nomination prend effet immédiatement. Elle reportera à John Rossant, Vice President Communications et Affaire Publiques de Publicis Groupe.

Peggy Nahmany, 39 ans, occupait auparavant le poste de Directeur des Relations Extérieures de PPR (ex Pinault Printemps Redoute), en charge des relations presse et relations publiques du groupe qu’elle avait rejoint début 2006. Avant de rejoindre PPR, Peggy a passé quatorze ans au sein du groupe Havas où elle a occupé diverses fonctions. Plus récemment, de juillet 2004 à décembre 2005, elle était Directeur des Relations Extérieures d’Havas. De 1997 à 2004 elle était basée au siège d’Euro RSCG Worldwide à New York, où, de 2000 à 2004, elle était Directeur de la Communication d’Euro RSCG Worldwide et de 1997 à 2000 occupait le poste de Directeur Adjoint de la Communication. De 1995 à 1997, Peggy était Attachée de Presse des Opérations Européennes d’Euro RSCG à Paris et de 1992 à 1995, Coordinatrice Internationale chez Eurocom. Elle a débuté sa carrière en tant que stagiaire au New Business International chez HDM (1991 à 1992). Peggy Nahmany est diplômée de l’ISG (Institut Supérieur de Gestion, promotion 1992).

Peggy sera responsable de plusieurs fonctions qu’occupait Eve Magnant, Vice President Corporate Communications. Pour des raisons de santé, Eve doit réduire son activité professionnelle et dorénavant, se concentrera sur la politique de Développement Durable et de l’engagement Pro Bono du Groupe.

> déclare John Rossant.

Publicis Groupe (Euronext Paris : FR0000130577) (NYSE:PUB) est le 4ème groupe mondial de communication et le 2ème groupe mondial de conseil et achat média, avec une présence dans 104 pays sur les 5 continents, il compte près de 44 000 collaborateurs.

Les activités de communication du Groupe comprennent à la fois la publicité, à travers trois réseaux publicitaires mondiaux fonctionnant de manière autonome : Leo Burnett, Publicis, Saatchi & Saatchi; deux réseaux multi-hubs : Fallon et Bartle Bogle Hegarty (filiale à 49 %) ; le conseil et l’achat d’espace à travers deux réseaux mondiaux : ZenithOptimedia et Starcom MediaVest Group ; le marketing interactif et digital, et les marketing services et la communication spécialisée : marketing relationnel, relations publiques, communication corporate et financière, communication ethnique, communication événementielle et leader en communication santé …).

[Communiqué Publicis]

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!