A.Come : proximité et convivialité

Aurélie Rigaud a lancé son agence A.Come à Strasbourg il y a quelques années, six mois seulement après avoir décroché son diplôme. Des ambitions, elle en a, même si l’agence ne tend pas à se tourner vers la communication d’entreprise ou à agrandir son équipe. Les maîtres-mots d’Aurélie Rigaud : liberté, convivialité, proximité. Entretien.

Aurélie Rigaud, pouvez-vous nous retracer le parcours de la création de A.Come ?
L’agence est née en mars 1999 de manière tout à fait spontanée et sans anticipation. Je suis diplômée depuis juillet 98, et j’ai commencé toute seule, comme indépendante. L’agence est une S.A.R.L depuis septembre 2001. Aujourd’hui nous sommes deux à travailler à temps plein et nous avons une extra qui nous aide en période de grosse crise. Il est évident que chez nous, les 35 heures n’existent pas. Nous travaillons énormément, mais j’ai l’amour du métier.

Quelles sont les activités de l’agence et les domaines que vous couvrez ?
Si la plupart de nos clients font partie des domaines culturels (musique, théâtre,…), nous sommes aussi actifs dans d’autres domaines comme le sport ou la gastronomie. Mais je sors d’un cocon familial culturel. Je me sens vraiment bien dans ce milieu et j’ai l’impression qu’on y apprend beaucoup. Ce sont ces deux passions, la communication et la culture, qui m’ont poussée à créer A.Come. Nous faisons très peu de communication évènementielle car Strasbourg compte beaucoup d’agences qui travaillent sur ce terrain, ce qui n’est pas le cas des relations presse.

Quelles sont vos ambitions ?
Nous n’avons pas la volonté de se tourner vers la communication d’entreprise ou économique, même si nous avons quelques clients dans ces domaines là. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas de volonté, sinon je ne serais pas arrivée où j’en suis aujourd’hui. Mais A.Come ne tend pas à devenir une grosse agence. Je veux garder le côté convivial et humain que nous avons au sein de l’agence. Notre ambition est qu’A.Come devienne l’agence de proximité à Strasbourg.

 

 

En savoir plus :
Visiter le site de A.Come

 

Laisser un commentaire