Je t’aime, moi non plus : des relations passionnelles entre univers politique et médias

Véronique Bonnet – Vice Présidente du SYNAPLes relations de l’univers politique et des médias relèvent très souvent du domaine passionnel. Les rapports de séduction et d’affrontement entre ces deux symboles du pouvoir en France font très souvent oublier que ce couple atypique est, en fait, un ménage à trois. Derrière chaque grand homme politique et l’institution qu’il préside se cache un conseiller en relations média.

Intermédiateur entre élus et journalistes, la tâche de cet acteur de l’ombre relève d’une gageure permanente, jonglant entre les exigences des uns et les attentes des autres, relayant l’information tout en veillant à privilégier le contenu sur la mise en scène, s’inscrivant dans la durée face à des acteurs de l’immédiateté.

L’attaché de presse conjugue, en amont, conseil et créativité. Son rôle apparaît aujourd’hui prépondérant au sein de toute stratégie de communication politique. Vecteur d’information et garant de sa crédibilité, il s’affirme, à l’aune des nouveaux médias, comme source référente face à la prolifération des contenus. Redéfinissant les contours de ses missions, il exerce une veille non plus seulement de l’actualité mais aussi des sites qui font l’e.reputation (blogs, réseaux sociaux, espaces communautaires…). De passeur d’informations, il devient aussi gardien des critères de l’information.

Une récente étude de l’Observatoire des Influences* dénote « la dissociation de plus en plus marquée entre influence et pouvoir d’une part et légitimité de l’autre ». A l’heure où « la peopolisation » signe « la désacralisation de la politique », comme le souligne l’historien des médias Christian Delporte, cet intermédiaire pourrait s’avérer l’un des instruments d’une légitimité retrouvée du pouvoir, ou pour le moins un éclaireur.

Alliant éthique et communication citoyenne, il propose, en effet, de recentrer le discours sur cette interrogation : et si le véritable pouvoir était celui de l’information, celui du sens ?

Ce billet a été rédigé par Véronique BONNET Vice Présidente du SYNAP Syndicat National des Attachés de Presse et Conseillers en Relations Publiques dans le cadre d’un hors série à l’occasion des 20ans de l’association Communication Publique mai 2009

*La prise de décision politique et économique jugée sous influence par les Français – Observatoire des Influences 23 mars 2009 https://www.offremedia.com/

Laisser un commentaire