Olivier Andrieu : un éditeur universel heureux

Internet a célébré l’émergence de l’éditeur Universel. Vous, moi, pouvons virtuellement peser sur le réseau via tout espace de communication, à condition bien sûr que professionnalisme et pertinence soient au rendez-vous. Visite du propriétaire avec Olivier Andrieu.

Planète-RP : Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Olivier Andrieu : J’ai travaillé 8 ans dans le Minitel, en Guadeloupe (Crédit Agricole) et dans le sud de la France, puis 3 ans dans la veille technologique àStrasbourg. En avril 1996, je m’installe à mon compte pour devenir consultant Internet. Je suis connecté depuis 1993 et tente de me spécialiser dans les outils de recherche depuis 6 à 7 ans.

PRP : Comment est venue l’idée de devenir éditeur d’un site professionnel ?

OA : J’ai écrit une dizaine de livres sur l’Internet. Mon problème était la mise à jour de ce slivres qui devenaient vite obsolètes. J’ai donc eu l’idée, comme cela se faisait beaucoup aux US, de créer un site pour mettre à jour le livre « Créer du trafic sur son site web » en février 99. Aujourd’hui, le site fait environ 1 million de pages vues par mois pour 350 000 visiteurs uniques. Il a 1000 abonnés payants et 36 000 abonnés gratuits.

PRP : Vous attendiez vous à faire d’abondance.com une référence reconnue sur le segment des sites d’informations spécialisés sur les problématiques de recherche et de veille sur Internet ?

OA : Je pense que si l’on a ce type de stratégie au départ, le site ne peut pas marcher 🙂 Je ne sais pas si abondance.com est une référence reconnue, j’essaie juste d’apporter de l’info, l’info « nécessaire et indispensable » gratuitement au plus de gens possible (la diffusion de l’information reste une force incroyable et certainement la seule vraie revolution de l’Internet), et l’info très pointue aux professionnels de façon payante. Ce qui me permet de vivre. C’est aussi simple que cela 😉 Et comme les outils de recherche sont une passion, je peux vivre de ma passion tout en travaillant depuis chez moi, au fin fond de l’Alsace … C’est ma seule ambition 😉

PRP : Internet vous a-t-il offert des opportunités de tisser des réseaux que vous n’auriez pas eu sans l’aide de cet outil ?

OA : Clairement et tous les jours, pour ne pas dire toutes les minutes. L’Internet et le mail sont des outils fabuleux pour ca : faire de nouvelles connaissances ou en retrouver d’anciennes. Et, heureusmeent, cela se termine souvent au restaurant devant une bonne bouteille. J’habite sur la route du vin en Alsace, ce serait dommage de ne pas en profiter… Et j’aurais tendance à dire que la vraie force du réseau, c’est d’initier des rencontres dans la « vie réelle »… Et une conversation par mail ,si elle est souvent efficace, n’aura jamais le côté convivial d’une « vraie » discussion. Heureusement d’ailleurs…

PRP : Revenons au site. Faites vous l’objet de communiqués de presse ? si oui sont-ils ciblés ?

OA : Est-ce que la question est : est-ce que je recois des communiqués de presse ? Oui bien sur, mais pas toujours dans les domaines qui m’intéressent :-). Je pense qu’il serait bon que les gens, avant d’envoyer des communiqués, demandent l’autorisation du journaliste, ce serait poli. Et n’envoyer que des communiqués correspondant aux domaines d’intérêt des journalistes serait également une autre forme de correction, comme de ne pas envoyer de documents attachés de 1 Mo, etc. Il y aurait tellement à dire 😉 Pour ce qui est des partenariats, je regrette que la plupart de partenariats qu’on me propose soient des simples echanges de liens, qui n’apportent pas grand chose à moyen terme. Il y aurait pourtant tellement a faire entre sites pour mettre en place des partenariats ou tout le monde est gagnant (« win win »). Mais on me propose, outre des echanges de liens, des partenariats dans lesquels c’est plutot le site proposant qui a tout à y gagner. C’est pas tres « win-win » ça… 😉 Bref, il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine !

PRP : Le site a-t-il une stratégie commerciale ?

OA : Au début non, mais maintenant qu’il m’occupe aux 2/3 de mon temps, je suis bien obligé 😉 De la à parler de stratégie, je n’irais pas jusque là. J’ai la chance d’avoir beaucoup d’idées (pas toujours bonnes, je vous rassure), alors j’essaie d’en lancer quelques-unes. Si elles marchent, tant mieux, si elles ne marchent pas, tant pis. Au moins j’aurai essayé 😉 Je ne connais pas d’autre façon de fonctionner sur l’Internet…

PRP : Comment voyez vous les développement de l’usage d’Internet pour les professionnels dans les cinq années à venir ?

DB : Je ne suis pas auteur de science-fiction 🙂 mais je crois que le marché va se resserrer autour du payant (le « F2F » ou « Free to Fee » ou « Free to Fric ») et que les sites vont devenir de plus en plus pro. Les errements d’il y a quelques années semblant révolus, je pense qu’on va voir arriver des sites avec de très forts contenus et que le marché de la publicité va décoller, avec le commerce électronique, d’ici à trois ans. Mais il y a encore tellement de choses à faire sur l’Internet que cela me semble parfois etre une manifestation de l’infini… Et je reste persuadé que les « petit » sites auront encore leur place pendant longtemps encore !

www.abondance.com

Laisser un commentaire