Le salon des Relations Presse

Les 19 et 20 novembre 2002, le Palais des Congrès de Paris accueillera la première édition du Salon International des Relations Presse, le SIRPRESSE. Un salon qui se veut la Mecque de la communication presse et des relations publiques. A un mois de la manifestation, rencontre avec le directeur du salon : Michel Tirard.

Pouvez-vous nous présenter le salon en quelques mots ? Que doit-on en attendre ?

Le SIRPRESSE va réunir plus d’une cinquantaine d’exposants. L’ensemble des secteurs des Relations Presse sera représenté. Cela va du diffuseur de communiqués de presse en passant par le service de veille jusqu’aux agences et attachés presse freelance. Mais plus qu’un salon traditionnel où le visiteur déambule entre les stands, le SIRPRESSE est un véritable événement interactif. Outre les rencontres entre professionnels, les stands et les conférences, nous allons organiser un concours « Les trophées des RP ». Une compétition qui récompensera les meilleurs communiqués de presse.

Qui sera présent à ce salon ? Quel est l’intérêt pour un professionnel de la presse de s’y rendre ?

Nous attendons plus de 3000 visiteurs. De nombreux directeurs de communication ou des représentants d’importantes compagnies feront le déplacement. De nombreux journalistes et pigistes ont également marqué la volonté de venir. C’est une opportunité pour eux de se faire connaître et de présenter leurs publications aux attachés presse et aux agences de RP qui sont parfois des interlocuteurs importants pour accéder à certaines informations. De plus, il y aura plusieurs conférences susceptibles de les intéresser. Notamment « les Journalistes et les Relations Presse » ou encore « Internet/intranet : droits d’auteur et copyright », sans parler de « Un portail presse : pourquoi et comment ? »

Et pratiquement ?

Le salon aura lieu les 19 et 20 novembre au Palais des Congrès (Porte Maillot) à Paris. L’accès est gratuit mais l’inscription au préalable via notre site est vivement conseillée afin d’obtenir un badge d’accès. Six conférences seront données durant ces deux jours. Le programme complet de la manifestation, le plan d’accès et toutes nos coordonnées sont disponibles sur notre site Internet.

Lille 23/10 : Journée d’information : « Communiquer avec les médias. …

Journée d’information : « Communiquer avec les médias. Gagner et maintenir l’attention des médias. Gérer ses relations Presse. » Six points seront abordés tout au long de cette journée : le panorama des médias régionaux et locaux le journaliste et la rédaction Comment se compose le journal Communiquer un message, une initiative le communiqué de presse

Lire plus sur: Clubdelapressenpdc.org

Nouvelles agences de communication : le trio gagnant de L2A

Suite de notre voyage au pays des nouvelles agences de communication. Cette semaine, Ouleya Arigue, de l’agence L2A nous raconte son parcours et les fondamentaux de sa société.

Planète-RP : Pouvez-vous nous rappeler votre parcours ?

Ouleya Arigue : L’Equipe L2A PR est constituée de trois Directeurs associés mêlant leur expertise tant dans le domaine du journalisme, de la surveillance presse et audiovisuelle, que du domaine des relations presse.

Philippe Alix – 29 ans
Diplômé d’un DEA d’histoire militaire et relations internationales, Philippe Alix intègre l’Etat Major du service historique de l’Armée de Terre en tant que chargé d’études de 1996 à 2000. Il a pour mission d’assister les universitaires dans leurs recherches et de participer au processus d’aide à la décision de l’Etat Major de l’Armée de Terre. Il écrit parallèlement des critiques d’ouvrages historiques au profit d’un webzine littéraire. Passionné par l’Internet, il devient en 2000 journaliste spécialisé e-business. Son contact avec la communication d’entreprise l’amène, un an plus tard, au poste de consultant au sein d’un cabinet conseil spécialisé entre autres dans les relations presse, publiques et l’événementiel.

Ouleya Arigue – 32 ans
Titulaire d’une Maîtrise de Commerce International et d’un BTS en Gestion et Organisation d’Entreprise, Ouleya Arigue a débuté sa carrière dans le monde de la communication à La Voix des Médias en tant que Responsable de la surveillance des médias régionaux entre 1992 et 1996. Elle rejoint TNS Media Intelligence en tant que Rédactrice-Documentaliste, puis comme Chargée de Clientèle auprès des agences de relations presse. En 2000, elle occupe la fonction de Consultante Senior au sein de l’agence de relations presse Harvard Public Relations où elle gère les campagnes RP de budgets tels que SAP Portals, PHS Mems ou Texas Instruments.

Lamia Ladjmi – 26 ans
Diplômée en Maîtrise des sciences de l’information et de la communication, Lamia Ladjmi occupe la fonction de Consultante de communication au sein de grandes agences de relations presse spécialisées dans le domaine des nouvelles technologies, Schandwick et Harvard Public Relations Presse, et ce pendant 3 ans. Elle est chargée de la mise en place et du déroulement du plan de communication de grands comptes tant dans le domaine du B2B que du B2C tels que : OPEN TV, Comdisco, CNet, F5 Networks, KEY3MediaEvents, Netonomy, Buongiorno, …
Elle rejoint par la suite un cabinet de conseil en communication où sa fonction consiste à conseiller et à élaborer les relations presse de sociétés telles que TV-Radio.com ou encore Saratoga Systems.

Planète-RP : Quelles ont été les motivations qui ont amené la création de votre agence ?

OA : A travers nos diverses expériences, nous avons pu constater que les entreprises, sollicitant des stratégies de Relations Presse ou Publiques, insistent sur la proximité et la souplesse de leurs prestataires – ce que les agences de presse bien établies ne sont pas toujours en mesure d’apporter étant donné les contraintes internes ainsi que la masse de travail auxquelles elles sont confrontées.

Notre métier exige de tisser une véritable relation de confiance avec nos clients par le biais d’un contact, d’un conseil régulier et en amont de résultats concrets. L2A PR s’appuie sur la disponibilité de son équipe, la personnalisation de ses actions afin de garantir cette confiance. Il est essentiel que le client ait le même niveau d’information que son agence afin que les échanges soient transparents et productifs.

L2A PR a le même souci d’exigence de qualité de service concernant les journalistes. Nous nous adaptons au fonctionnement des médias afin de leur apporter la  » bonne information au bon moment « .

Par conséquent, L2A PR a été créée dans le but de mettre en place une communication  » intelligente  » permettant de satisfaire les besoins de ses clients, sans oublier ceux des journalistes.

C’est sur ces valeurs que nous avons décidé de nous associer pour fonder L2A PR. En outre, grâce à l’exemple des personnes que nous avons rencontrées lors de nos parcours professionnels respectifs, nous avions développé une vision commune de ce que devait être notre société : un projet tant humain que professionnel. A tout ceci s’est ajouté la prise de conscience que nous pouvions mobiliser notre entourage et notre réseau pour surmonter les embûches de la création d’entreprise et lancer notre activité.

Planète-RP : Dans un marché déjà très atomisé, comment se différencier d’une offre de services pléthoriques et quelles valeurs et services avez vous décidé de défendre ?

OA : Notre structure étant jeune et de petite taille, nous sommes particulièrement flexibles quant aux services que nous proposons, et ce pour tout type d’entreprise.

Chaque collaborateur de L2A PR s’étant spécialisé dans des domaines variés (Grand public, Informatique, Internet, Ressources Humaines, Social, Management…), est ainsi à même d’appréhender tout secteur d’activité.

Quelles que soient les obligations pratiques ou humaines des entreprises, L2A PR s’applique à construire un projet concret et efficace. Notre ambition est de devenir un véritable artisan de la communication d’entreprise grâce à une offre adaptée et de qualité capable de répondre aux attentes de chacun.

Chaque client ayant des aspirations propres, nous proposons – outre des plans de communication sur le long terme – des prestations à la carte (contenus rédactionnels, communication de lancement, organisation d’événements …).

Une communication aboutie passe avant tout par une compréhension approfondie de l’activité du client et un traitement efficace de son actualité. En tant que porte-parole de nos clients, nous intervenons en tant que conseiller mais également en tant que relais privilégié auprès des médias.
Notre volonté se traduit par une véritable synergie avec les clients ainsi que les journalistes, fondée sur une éthique impliquant une totale transparence de nos actions et sur notre recherche constante d’excellence opérationnelle.

Planète-RP : Vous démarrez vos activités et êtes donc confronté au marché. Quelle est l’impression actuelle vis à vis des opportunités d’affaires et l’état de santé des métiers de la communication ?

OA : Etant donné la conjoncture actuelle, plusieurs agences de relations presse sont menacées car les entreprises qui souffrent de l’état du marché remettent souvent en question le budget consacré à leur communication ne constituant pas, à première vue, une priorité pour assurer leur pérennité. Cela fait à peine 5 mois que nous avons créé la société et nous recevons d’ores et déjà de nombreux CVs de personnes peu ou très qualifiées. Il est indéniable que nous assistons aujourd’hui à une pénurie d’offres d’emploi dans ce secteur.

Malgré ce contexte difficile, les opportunités sont encore vastes et nous demeurons confiants quant à l’avenir de notre agence de communication.

Il est vrai qu’il n’est pas simple de démarrer une activité telle que la notre au sein d’un marché pour le moins frileux. Pour autant, nous sommes convaincus que notre offre et notre démarche sont particulièrement adaptées à un tel marché. Cette période nous permet de faire mûrir notre offre et d’explorer des pistes nouvelles. L’enthousiasme du démarrage de l’activité est sous-tendu chez nous par l’idée de plus en plus forte que le marché des Relations Presse sortira changé de ce temps de crise. Nous voulons donc participer à cette évolution qui, selon nous, devra instaurer une place nouvelle des prestataires en Relations Presse auprès de leurs clients. Pour faire coïncider son image à son identité, l’entreprise fera un choix stratégique en choisissant telle ou telle agence. Le degré d’implication, le professionnalisme, la qualité de service, la capacité à proposer un retour sur investissement quantifiable et satisfaisant doivent devenir des critères de choix impératifs. Ne pas les respecter est pour une agence le chemin le plus sûr pour demeurer un simple prestataire, considéré comme le fournisseur d’un service  » optionnel « 

Les relations presse pan-européennes

Pascale Dumon coordonne au niveau pan-européen les opérations de relations presse & publiques de la société Carlson. Elle apporte son témoignage de professionnelle et son expèrience des RPs pan-européennes.

Planète-RP : Pouvez vous nous détailler votre parcours ?

Pascale Dumon : Mon métier depuis 17 ans est la communication d’entreprise dans toutes ses dimensions (interne, externe, e.media, communication produits, évenementiel etc). Après une formation économique générale, j’ai passé trois ans en agence conseil avant de passer « chez l’annonceur », une grande banque française. J’ai ensuite rejoint Carlson Wagonlit Travel en 1990 avec l’envie de pratiquer la communication dans un contexte international. Dans cette entreprise de voyages qui évolue rapidement, j’ai créé le poste Communication Europe (interne et externe), avec un role essentiel de coordination (à la quinzaine de pays qui composent la région Europe, Moyen Orient, Afrique s’ajoute la liaison avec les autres régions du groupe, Amérique du Nord, Asie-Pacique et Amérique Latine)

PRP : Comment s’est mise en place la coordination pan européenne pour votre société ?

PaD : Nous avons mis en place un réseau décentralisé constitué de correspondants spécialisés communication dans chaque pays. L’une de mes responsabilités est d’assurer la cohésion et l’animation de ce groupe géographiquement dispersé. A partir du siège je fournis des outils et des guidelines sur chaque sujet et chaque action, disponibles à tout moment sur un intranet dédié. Chaque initiative est constituée d’un cadre commun à respecter, avec une certaine marge d’adaptation autorisée pour la version locale. Par exemple le journal interne trimestriel a le même nom et un design identique partout dans le monde; il inclut 3 pages internationales fournies par le siège, tandis que le reste du contenu est purement national. Même principe pour le dossier de presse, qui contient des données internationales et transversales, et des informations spécifiques par marché.

PRP : Quels sont les points stratégiques et organisationnels ( logistiques ) qui permettent à cette coordination de fonctionner ?

PaD : La communication travaille en étroite collaboration avec les départements concernés et leurs décideurs, avec le directeur ressources humaines pour la com interne, avec le marketing pour les relations presse, avec les ventes pour les relations avec les associations professionnelles. Ceci au vrai au niveau du siège Europe et dans chaque pays du réseau. Sur le plan opérationnel je me déplace régulierement pour rencontrer les responsables locaux, j’organise des conférences téléphoniques chaque mois et l’équipe au complet se voit deux fois par an (ces réunions sont importantes pour le maintien de la cohérence du groupe et de bonnes relations interpersonnelles).

Un Conseil: pour les actions internationales il faut toujours prévoir un temps de mise en place assez long (tout prend deux fois plus de temps que sur un marché unique), et prévoir d’assurer un sérieux suivi/support qui consomme beaucoup de temps et d’énergie.


PRP : Travaillez vous avec des agences ou vos RPs sont-elles intégrées ?

PaD : Nous avons choisi une grande agence conseil pour la conception et le monitoring de la stratégie relations presse Europe en amont (en ligne bien sur avec les messages marketing). La mise en place dans chaque pays s’appuie soit sur des ressources internes spécialisées, soit sur des bureaux de presse locaux. Au plan opérationnel nous pensons que le « sur mesure » est plus souple et mieux adapté aux contraintes spécifiques de chaque marché. Cette structure décentralisée est aussi plus économique et correspond également bien à la culture de l’entreprise.

PRP : Quelles sont les différences notables que vous avez notées dans les différents pays européens dans le cadre des opés RP et des relations avec la presse ? anecdotes ?

PaD : La pratique des relations presse en Europe est relativement homogéne au niveau des méthodes, des outils de base et des attentes des journalistes. Bien sur sur le plan opérationnel de nombreux détails liés au mode de vie local diffèrent, par exemple les formats d’evènements (petit dejeuner dans les pays du Nord vs dejeuner dans les pays latins), ou le mode relationnel (plus personnalisé et convivial vers le sud, comme toutes les relations professionnelles!).

Pierre Chappaz, CEO de Kelkoo : les RPs, c’est du marketing…

Pierre Chappaz est CEO de Kelkoo, le leader européen des moteurs de shopping sur Internet, présent dans 8 pays. Planète RP lui a demandé de livrer son sentiment sur les relations publiques et leur rôle dans la naissance d’une société.

Planète RP : Quel rôle ont joué les relations presse dans la communication sur le site Kelkoo en France et dans le reste du monde ?

Pierre Chappaz : Les RP nous ont permis lors du lancement l’année dernière d’obtenir un nombre d’articles très important sous les angles les plus divers: phénomène start-up, nouveauté du service (moteur de shopping et de comparaison de prix), levées de fonds, acquisitions, people, et même la mode des noms en KK 00… Etre l’agence RP de Kelkoo n’était d’ailleurs pas facile, étant donné le rythme exceptionnel des événements.

PRP : Avez vous appris au contact des attachés de presse sur le travail avec les médias et la manière de communiquer les informations d’une société ?

PC : Personnellement cela fait 12 ans que je pratique les agences puisqu’avant de fonder Kelkoo j’ai dirigé la communication de plusieurs grandes marques dont Toshiba et IBM. Oui, j’ai beaucoup appris au contact des attaché(e)s de presse et surtout des meilleurs d’entre eux. J’ai aussi forgé quelques idées personnelles sur la question!

PRP : D’après vous, quelles qualités doivent posséder les attachés de presse pour valoriser leur activités auprès de leurs clients ?

PC : Je pense qu’il faut faire un gros effort pour comprendre le mieux possible le métier et le marché du client, car les RPs c’est du marketing pas de la simple mise en contact. C’est une exigence qui concerne toutes les disciplines de la communication, mais les RPs encore plus que les autres, car il s’agit d’intéresser chaque journaliste en fonction de ses centres d’intérêt, mais aussi de sa propre compréhension du sujet. Il faut fournir de l’information à valeur ajoutée!

PRP : Comment pensez vous va évoluer cette profession ?

PC :Je ne serai pas le meilleur oracle pour vous répondre. Demandez-moi plutôt comment va évoluer Internet, là je vous répondrai!

LD.

Quitter la version mobile